Une initiative engagée de

Le calorifugeage, ou la solution pour réduire sa facture énergétique

En matière de bâtiment, certaines dispositions sont indispensables à prendre, comme l’isolation.

Comment faire pour augmenter mon chauffage sans m’inquiéter de la facture ?

Plusieurs solutions existent pour avoir un bon chauffage sans grincement de dent à l’arrivée de la facture de chauffage. La meilleure manière de faire des économies de chauffage surtout en copropriété, c’est le calorifugeage ! Il s’agit d’isoler des installations de circulation d’eau chaude ou de chauffage, précisément le réseau de distribution (tuyauterie et vannes ou autres).

Mais pourquoi le calorifugeage chez vous ?

Le calorifugeage dans votre immeuble permet de limiter les pertes de chaleur (qui peuvent devenir colossales) car la température de l’eau de chauffage est souvent élevée et ces pertes couvrent globalement plus de la moitié de l’année.

L’efficacité de votre calorifugeage dépend de trois facteurs

L’efficacité de votre calorifugeage de l’épaisseur de l’isolant, ensuite, de la conductivité thermique de l’isolant choisi : c’est le coefficient λ (lambda), il traduit la tendance du matériau à transmettre la chaleur. Enfin, l’efficacité de votre calorifugeage dépend du diamètre extérieur du tube.

N’oubliez pas !

Lorsque vous faites un calorifugeage en extérieur, vous devez le protéger des aléas climatiques, soit par une coquille en inox soit, un matériau résistant au gel, aux rayons ultra-violets, à l’eau et aux agressions de quelques bêtes comme les oiseaux ou rongeurs. De plus, il existe des classes de calorifugeage de 1 à 6. Selon que la classe de calorifugeage est élevée ou basse, l’isolation est performante ou médiocre. Tandis que la classe 2 marque un niveau minimum, la classe 4 est à visée basse consommation d’énergie.

Facebooktwittergoogle_plusmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *